bannière article contenu, Art In 94

Création de site web : Une fois l’idée de créer ou faire réaliser son site internet professionnel entendue, vient rapidement la question du comment.

Vous trouverez dans ces lignes un petit pense-bête de ce qu’il faut faire et de ce qu’il faut éviter. L’objectif de ces quelques mots est de faciliter les travail des uns et des autres. Piochez dedans ce qui vous parait judicieux.

Ces conseils ne sortent pas de nulle part, ils sont le fruit de notre expérience accumulée au gré des projets menés pour nos clients. Ils sont aussi le reflet de notre façon d’être, nous aimons partager.

 

De l’idée à la pratique

Faire un site internet n’est pas quelque chose que l’on traite à la légère, surtout si dans un objectif professionnel.

Les taches à mener à bien sont nombreuses et, bien souvent, ce qui parait simple ne l’est pas tant que ça.

Il vous faudra (et la liste n’est pas exhaustive)

Gagner du temps

Et ce n’est que le début. L’objet de cet article est de vous faire gagner du temps (et donc très souvent de l’argent) en vous guidant dans les taches préparatoires à tous travaux.

Pensez à faire tout ce qui est abordé dans ces lignes et vous verrez que vous vous épargnerez bien des déboires. Vous gagnerez du temps (je l’ai déjà dit) mais aussi en crédibilité vis à vis de vos éventuels partenaires sur ce projet.

Création de site web : un travail toujours utile

J’ai trop souvent vu, et du accompagner pas à pas, des clients qui voulaient leur site web mais qui n’avaient pas du tout réfléchi à ce que ça impliquait. Très souvent, ils avaient beaucoup de mal, lors de nos premiers échanges, à répondre à des questions fondamentales, telles que la cible du site, le nombre de pages, les fonctionnalités principales, la charte graphique, etc…

Soignez la préparation de vos sites web, ils le méritent !

Si vous avez déjà répondu à ces questions, lire ce qui suit ne vous servira que de « check-list ». Ce qui reste souvent utile 🙂

A l’inverse, si vous ne vous êtes pas encore penché sur le problème alors cet article a été rédigé pour vous. Nous espérons de tout coeur qu’il vous permettra d’avancer dans votre projet. Et, qui sait, peut-être vous donnera t-il envie de travailler avec nous.

Comment s’organiser

Une fois ce préalable posé, la première question qui vient à l’esprit est celle du « qui fait quoi ?« .

Dès lors, vous avez deux choix, soit le réaliser vous-même, soit confier cette tache à un professionnel.

Chacune de ses deux alternatives présente avantages et inconvénients. Il vous faudra cependant faire un choix.

Choisir un mode de création de site, Art-In, 94320

Le faire soi même

Aujourd’hui les solutions accessibles à tous sont nombreuses et souvent de qualité. Les cms, tels que WordPress ou Jomla (pour ne citer qu’eux), offrent des possibilités quasi infinies pour peu que l’on se penche sérieusement sur leurs fonctionnements.

Le principal avantage de réaliser soi-même son site internet professionnel est sans aucun doute l’aspect financier.

La plupart de ces logiciels proposent des versions gratuites (coeur applicatif, thème et plugins). Cependant, ces versions sont très souvent limitées, peu optimisées et parfois peu pratiques. Arriver à un résultat satisfaisant peut s’avérer terriblement chronophage et parfois décevant.

Il vous faudra gérer de front votre activité professionnelle habituelle et une conception de site assez complexe quand on débute.

Le résultat peut même parfois être contre-productif en terme d’image. Un site web mal conçu peut renvoyer de vous une impression d’amateurisme. Veillez surtout à prendre le temps d’obtenir un résultat soigné, votre site internet sera votre présentation aux yeux de vos futurs clients.

Prendre un prestataire

Faire appel à un professionnel peut sans doute au premier abord paraître bien plus coûteux. En réalité, les gains de temps et d’énergie que vous ferez atténueront vraisemblablement cette dépense. Votre site internet est un investissement, gardez ça en tête.

Une agence, un freelance sauront être force de proposition. Pour peu que vous leur présentiez un projet abouti, ils vous éviteront les pièges et les fausses pistes. Vous gagnerez du temps, mais aussi, très vraisemblablement, de l’argent.

Choisissez bien le prestataire avec lequel vous allez devoir travailler. Le prix demandé est bien évidemment un critère mais il n’est pas le seul.

Vérifiez ses références, posez vous les bonnes questions. Votre interlocuteur vous écoute t-il ? Ses questions vous semblent pertinentes ? Son devis est-il détaillé ? S’engage t-il sur un planning précis partagé avec vous ?

Dans la mesure du possible rencontrez-le physiquement, fiez-vous à son « savoir-être » (mais pas que). Et, pour clore ce chapitre, faites jouer la concurrence. Consultez plusieurs prestataires, comparez leur offre avant de faire un choix définitif.

Se préparer pour gagner du temps

Création de site web : Un des meilleurs conseils que je peux donner est de préparer soigneusement son projet avant de le soumettre à des professionnels.

Un besoin correctement décrit, étayé par de nombreux éléments est une garantie pour

  • avoir un chiffrage correct et un planning tenu
  • minimiser les incompréhensions et les situations potentiellement conflictuelles (elles existent malheureusement)
  • avoir des arguments forts en cas de désaccord

De plus par cette méthode, vous vous positionnez comme sérieux et efficace. C’est encore ce que je connais de mieux pour faire fuir les dilettantes et ceux qui ne travaillent pas correctement.

L’idée générale, le fond

penser son site internet, le fond, Art-In, votre agence web

Le fond, c’est vous. Qui vous êtes, ce que vous faites, les particularités de votre entreprise et de votre métier. Décrivez aussi ce que vous attendez de votre futur site. Si votre projet comporte plusieurs étapes (pour des raisons financières ou autres), il est essentiel de le dire dès maintenant.
Un prestataire externe en charge de vous faire un site internet travaillera plus efficacement s’il vous comprend. Apprenez-lui qui vous êtes et ce que vous voulez.

Un résumé pour être bien compris

Écrire un petit résumé de ce que vous attendez aide souvent à avoir les idées claires sur un sujet. Essayez ce petit exercice, pas aussi facile qu’il n’y parait, et vous serez étonné. Il est fort probable que vous découvriez des facettes de votre projet de site internet que vous aviez occultées jusqu’à présent (si ce n’est pas le cas, tant mieux).

Des éléments sémantiques

Il y a deux aspects à cette parenthèse sémantique : classer les informations que vous voulez voir en ligne et présenter les particularités linguistiques de votre activité, votre « jargon ».

Classer vos informations, c’est imaginer comment les grandes catégories d’informations sont regroupées ensemble. Faites un premier tri et votre prestataire devrait être en mesure de vous faire une proposition.

Si vous faites le choix de rédiger vous-même du contenu éditorial, utilisez le langage le plus riche possible. Un même sujet offre de nombreuses possibilités. Recherchez les synonymes, les expressions proches. Explorez les tenants et les aboutissants de votre sujet, vous y découvrirez mille façons d’enrichir vos écrits.

Enfin, tous les métiers ont leur langage. N’en n’abusez pas. Si vous ne pouvez l’éviter, pensez toujours à ceux qui ne le maitrisent pas. Selon les cas de figure, il sera nécessaire de le traduire au fil des pages, parfois même d’en faire un glossaire.

Des références

Avez vous vu des sites web de concurrents qui vous ont plu ? Si vous n’avez pas déjà fait cette démarche, faites-la sans attendre et gardez en tête les sites qui vous inspirent. Il ne s’agit pas de copier, ce qui serait ni autorisé (copyright), ni intéressant en terme de SEO (contenus dupliqués). Votre site devra être unique et être à votre image.

Ces informations, là aussi, vont permettre à vos interlocuteurs de mieux vous comprendre. Par ce biais, il sera plus aisé de cerner votre sensibilité et d’appréhender votre vision du projet.

L’idée générale, la forme

affichage dans différents écrans

La forme est l’image que vous voulez donner de votre entreprise ou métier aux autres.

Comment vous vous voyez et comment vous désirez être perçu. Plus vous aiguillez votre concepteur de site internet, plus il y a de chance que vous soyez satisfait du résultat.

Faire un plan

Imaginez quelles pages vous désirez voir apparaître sur votre site, imaginez la façon dont elles sont classées dans le menu. Il est fort probable que ce que vous ferez soit modifié après vos échanges avec votre prestataire. Cependant cet exercice sera très utile pour comprendre la logique de votre profession.

Il vous permettra ainsi d’avoir une base solide pour échanger avec votre concepteur de sites web. Travailler sur du concret est toujours plus aisé que d’imaginer sans support.

Ainsi le résultat final sera encore plus fidèle à votre image.

Aspects graphiques généraux

Avez-vous déjà des outils de communication (affiches, cartes de visite, logo) dont vous vous servez régulièrement ? Si vous en êtes satisfait, il est sans doute judicieux de garder les principaux aspects de ces outils sur votre site : couleurs principales, police de caractère, logo, etc…

Sinon, pensez bien en amont à l’aspect général que vous voulez donner à votre site. Pensez aux couleurs principales, réfléchissez à l’image que vous voulez renvoyer. Un sophrologue voudra sans doute laisser une empreinte de sérénité et de calme tandis qu’un maçon cherchera à rendre une ambiance solide et bien ancrée dans le réel.

Inutile cependant de vouloir tout régler dès à présent, votre interlocuteur a la tache d’être force de proposition. Aiguillez-le c’est amplement suffisant. Si vous réalisez vous même votre site, cette idée directrice vous permettra d’avancer sans perdre de temps. Vous trouverez réponse aux détails très rapidement.

Création de site web : Documenter

 

Vous voulez gagner du temps ? Documenter son projet avant la réalisation est un axe de travail majeur. En ayant un maximum d’éléments pour travailler à portée de clic, vous éviterez perte de temps et énervement à chaque avancée de votre projet.

Avoir les principaux éléments graphiques (couleur, police, logo) de votre identité visuelle, la structure de vos pages et des visuels pour les compléter, est un vrai plus. Seul vous optimiserez votre travail. Avec un prestataire, vous ferez preuve de compétence et vous crédibiliserez votre approche.

Soigner son identité sur internet, Art-In création de sites web

Une identité à mettre en valeur

On ne le répétera jamais assez, votre site professionnel vous représente sur internet. Qu’il s’agisse d’un site vitrine ou d’une plate-forme e-commerce, soignez votre image. C’est peut-être le moment de rajeunir votre logo. Si c’est la cas, faites le dès maintenant, ne perdez pas plusieurs semaines lors de la réalisation de votre projet.

Retrouvez les codes (hexadécimaux ou rgb, peu importe) de vos couleurs principales.

Pensez à vos polices de caractères. Police avec serif pour un aspect luxueux ou de qualité, sans serif pour une impression de solidité, d’ancrage au local. Pensez à vos lecteurs, une police trop tarabiscotée ne sera pas toujours lisible sur écran. Enfin d’une façon générale, évitez les fonds de page qui compliquent la lecture (le jaune citron par exemple, ne rend pas très bien sur écran).

Du contenu rédactionnel

Création de site web : En terme de référencement, votre contenu rédactionnel est essentiel. Pour vos visiteurs, il renvoie à ce que vous êtes. Soignez-le. Les moteurs de recherche aiment les contenus suffisamment longs pour bien comprendre ce que vous êtes. Vos clients et/ou visiteurs aiment pouvoir se faire une idée précise de ce que vous les proposez.

Les textes devront être bien construits, aérés et chapitrés, organisés de façons à faciliter la lecture. Mais à ce stade de votre travail, pensez surtout contenu, écrivez au kilomètre, vous trierez ensuite.
L’essentiel est que vous ayez de quoi remplir les cases et une idée assez exhaustive de ce que vous voulez mettre dans vos pages. Plus cette idée sera précise, plus vous gagnerez du temps.
Si cette tache vous semble complexe ou que vous n’êtes pas à l’aise avec ce type d’exercice, faites vous aider. Votre prestataire saura sans aucun doute le faire pour vous (prévoyez un coût supplémentaire)

Identifier des liens

Lorsque vous écrivez vos contenus, réfléchissez aux liens à insérer dans vos pages. Ils sont eux aussi importants pour les moteurs de recherche, tout comme pour vos visiteurs. Ce maillage de vos pages permet aux premiers de comprendre l’organisation de votre site et de le visiter complètement, et aux seconds de naviguer à leur guise dans vos contenus.

Un point clé de l’écriture sur le net est que la lecture n’est pas linéaire (on ne lit pas de la première à la dernière page) mais aléatoire en passant d’un point à un autre grâce aux liens. Identifiez-les dès maintenant pour gagner du temps. Explorez les liens externes (vers d’autres sites que le votre, il en faut, c’est important en SEO) et notez les adresses pour plus tard.
Enfin, il vous faudra veiller à choisir les ancres (textes supportant les liens) avec soin. Ils doivent avoir un rapport direct avec le sujet.

Des visuels

Notre époque et les sites web sont friands d’images et de visuels de toute forme. Soignez vos photos et vos vidéos.
A ce stade il est surtout important de les identifier. Cherchez dans vos archives, dans vos fonds documentaires chaque photographie, chaque vidéo qui vous semble intéressante à diffuser sur internet. Dans la mesure du possible classez les par sujet, voire par page.
N’hésitez pas à en mettre plusieurs sur le même sujet, vous ou votre prestataire aurez le choix le moment venu.
Assurez vous enfin d’avoir tous les droits sur ces visuels.

Finaliser

préparer la création de son site web, finaliser, Art-In

Vous arrivez (enfin 🙂 ) au bout de vos peines. Il ne vous reste plus qu’à préparer un dossier où il sera facile de retrouver le travail fourni. Créez ce dossier, des sous dossiers par grandes rubriques, remplissez-les avec le contenu produit, visuels, textes et documents.

C’est ce dossier que, le cas échéant, vous remettrez à votre prestataire… et je suis prêt à parier qu’il sera (agréablement) surpris.

Laisser mûrir et relire

Comme toujours, prenez le temps de relire ce que vous avez écrit. Avant tout, faites une pause d’au moins une journée avant de vous replonger dans vos documents pour laisser votre cerveau faire son travail inconscient.

Une fois ce laps de temps passé, revenez à vos documents et passez les en revue. Replongez-vous une dernière fois sur les visuels avant de considérer cette tache comme terminée.

Pin It on Pinterest