06.08.97.98.48 [email protected]
5
(2)

La recherche vocale

La recherche vocale agite le monde du référencement SEO et du marketing digital.

Mais qu’est ce que la recherche vocale ?

Comme son nom l’indique, c’est une recherche effectuée, non pas en tapant une suite de mots au clavier mais en interrogeant de vive voix un smartphone ou un assistant vocal.

La recherche se fait dans ce cas de manière plus naturelle, en langage courant.

C’est l’IA (Intelligence Artificielle) qui se charge de la traduire en recherche compréhensible pour le moteur questionné.

La recherche vocale sera t-elle le graal du SEO de demain ?

La recherche vocale c’est

  1. une recherche émise oralement depuis un smartphone ou un assistant vocal comme Google Home, Alexa ou encore Siri pour ne citer que les plus connus.
  2. une question énoncée le plus souvent en langage dit conversationnel, à l’identique d’une question posée à un humain.
  3. un mode de questionnement qui met en oeuvre les IA les plus avancées accessibles au grand public. En effet, la reconnaissance vocale est une discipline extrêmement complexe à maîtriser. Elle commence seulement à être satisfaisante alors que les premières expériences ont eu lieu à la fin des années 1930.
  4. très vraisemblablement le mode de recherche qui sera utilisé par chacun dans les années à venir. En effet, alors que 20% des recherches effectuées sur Google en 2016 rentraient dans cette catégorie, on estime qu’en 2020 elles représenteront 50% du volume total.
Quel impact a la recherche  vocale sur le seo ?

Quel impact sur mon référencement ?

Une fois de plus, il faudra se mettre à la place de votre visiteur. Cette fois l’impact en sera encore plus prononcé.

Une recherche formulée vocalement se présente le plus souvent sous forme de question. Votre contenu devra donc se positionner en réponse. Rédiger et se relire en se demandant à chaque moment à quelle question le texte répond.

Une demande vocale est souvent plus longue, plus précise qu’une suite de mots écrite au clavier.

L’utilisation du langage naturel dans les recherches demandera sans doute une exigence accrue dans la rédaction de contenu.

Naturellement, cette évolution va favoriser les stratégies de longue traîne et les contenus optimisés pour les questionnements ciblés. On verra sans doute apparaître des demandes incluant les horaires d’ouverture, les adresses, les prix, etc…

Fondamentalement les grands principes d’optimisation de contenu qui prévalent ne seront pas modifiés : site optimisé pour les mobiles (contenu et vitesse), informations correctement structurées et contenu orienté utilisateur.

L’utilisation des smartphones localisés et des assistants vocaux va sans doute faire la part belle au référencement local et aux réponses de proximité.

Les réponses de Google et consorts en revanche risquent de nous compliquer un peu plus la tache. En effet la part de plus en plus importante des assistant vocaux dans les supports de recherche vont favoriser la position “0” et elle seule.

Mais où est la position “0” ?

C’est le nouveau graal du référencement. La position “0”, comme son nom l’indique se situe au dessus de la première position (il fallait y penser, non ? 🙂 ).

Positionnée dans un encart (dit “featured snippet“), souvent agrémenté d’un visuel, elle a tendance à préempter tous les clics des visiteurs de la page.

Les assistants vocaux, eux, ne présentent en général qu’une seule réponse qu’ils énoncent puisqu’ils sont dépourvus d’écran… et ce sera forcément celle-ci.

Les assistants vocaux, premiers acteurs de la recherche vocale ?

Inutile de déprimer après cet article, internet est suffisamment vaste pour tous et les recherches vocales sont sans doute une formidable opportunité pour ceux qui ont réellement du contenu à faire valoir.

Soyez fidèles à vous même !